Un p'tit blog...

...histoire de permettre à tous ceux qui ne passent jamais boire une p'tite bière à la grange de voir un peu l'avancement des travaux ! Ceci dit, l'un n'empêche pas l'autre ! L'idée est aussi de partager avec d'autres "rénoveurs", des idées, des astuces, des solutions, des matériaux...
Alors n'hésitez pas à laisser vos commentaires,
impressions et autres idées...

Vous pouvez consulter les photos des travaux réalisés avant la création du blog dans les diaporama de la colonne de droite...

mardi 25 janvier 2011

Une journée dans le ciel de Tazenat...

Déjà deux mois depuis les dernières news de la grange... Le poteau qui soutient la poutre est en place définitivement. Pelle et pioche pour pouvoir rentrer tous les réseaux à l'intérieur du bâtiment... c'est pas le plus passionnant !!

Il fallait absolument élaguer le gros chêne qui devenait dangereux pour le bâtiment, de plus les feuilles bouchaient complètement les chéneaux. Je ne voulais pas l’abattre entièrement. La prudence m’a conduit à sous-traiter… la moitié des branches dépassées sur le toit et elles faisaient plus de vingt mètres de haut. je n'ai pas de photo une fois tout élagué... j'en ajouterai une plus tard. J'ai avancé un peu sur le mur végétalet ses abords...enfin un peu... Je me suis essayé à la construction de mur de soutènement en pierres sèches !

J'ai mis en place un caniveau pour récupérer l'eau d'arrosage du mur végétal : En bonus, une nouvelle vue depuis la ruine (l'ex) sur le Gour de Tazenat et le Chalard. La qualité n'est pas terrible mais j'ai du la réduire au max pour le net !


Prochains travaux prévus dans la grange : isolation, cloisons et doublage sûrement en béton cellulaire, si quelqu'un a déjà réalisé les doublages en siporex je veux bien vos avis !

dimanche 5 décembre 2010

L'hiver est arrivé...

En voici la preuve...

Certes il y a de la neige mais toujours du soleil !

Un matin à -15°c je suis tombé sur ce panneau !



les travaux avancent doucement... après le solivage j'ai calé un poteau sous une des poutres, ça n'a pas été trés simple, il a fallu tailler une pierre :


faire une entaille dans la poutre :


puis trouver une astuce pour bloquer le poteau sous la poutre... un vieux cric sous la pierre qui finira noyé dans le béton...

j'ai un p'tit bonus terrible cette semaine... rien à voir avec la construction ou le bricolage, mais j'ai pas pu résister...

mercredi 17 novembre 2010

Création du plancher.

Toutes les encoches étant réalisées, il ne restait plus qu' à poser les soliveaux à leur place.
Le plus dur était fait, restait à couper les soliveaux, un peu d'ajustage et ils s'emboitent tous à leur place.


et voilà un nouveau plancher qui change l'intérieur de la grange,



Pas de bonus sur le thème de la construction mais avec l'arrivée de la neige une petite vidéo de speed-riding... à découvrir absolument...et à tester cet hiver !


lundi 8 novembre 2010

comment faire les entailles ?

Finalement, j'ai trouvé une solution relativement rapide pour réaliser les entailles dans ces vieilles poutres en chêne. On m'a prêté une mortaiseuse à chaine... un mix entre la tronçonneuse et la défonceuse.
Ensuite j'ai fait un gabarit afin d'obtenir des encoches régulières et à la taille exacte des soliveaux. On ne croirait pas mais c'est assez long à faire, j'ai dû en faire au moins six avant d'avoir exactement la bonne taille...
Comme les poutres sont assez tordues, il a fallu mettre une règle qui servira de guide de niveau à la mortaiseuse afin que le solivage soit plan et horizontal !
Et ensuite, yapluka faire les trous :

On obtient une encoche presque finie,

Il reste juste un p'tit coup de ciseau pour supprimer les vagues en bas de l'encoche,

Il me restera à recouper et poser les soliveaux,

Une photo des couleurs d'automne en Auvergne...

jeudi 28 octobre 2010

Solivage en chêne

J'avais déjà récupéré les soliveaux en chêne à la scierie au mois de juin, je les avais transporté dans une autre scierie possédant un "séchoir" enfin un bâtiment chauffé, ventilé …etc. permettant un séchage plus rapide du bois. Cela dure plusieurs semaines, pour info le coût est d’environ 75€ le m3 mais évite d’attendre plusieurs années pour avoir du bois sec. L’inconvénient est que ce mode de séchage rapide fait travailler le bois trop vite, les soliveaux se vrillent, se fissurent… Enfin cela dépend du bois et il est difficile de connaitre le résultat avant ! Là, je m’en sors pas trop mal et le bois n’a pas top souffert, une fois dégauchi et raboté voilà le résultat :

J'avais déjà nettoyé et posé les deux poutres principales, il en restait une à arrangée un peu...

Après un peu de nettoyage, rabotage, ponçage...

Il restait juste à la poser dans l'embrasure de la porte de grange,

Du coup, elle servira à réaliser le solivage du premier étage, à supporter un chassis fixe au dessus et une baie vitrée coulissante en dessous pour fermer l'ouverture de la grange,

Vue de l'intérieur, le futur solivage,

géotool